LGDC Apocalypse

Venez sur les terres dévastées de quatre Clans, qui essaient tant bien que mal de survivre face aux éléments !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le gosse et la vieillarde // PV Lupus

Aller en bas 
AuteurMessage
Signe

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2017
Localisation : Chais pas

Wesh, montre-nous qui t'es
Âge: 24 lunes, me semble
Relations:
Double(s) compte(s): Nop

MessageSujet: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   Lun 16 Oct - 19:27

Aujourd'hui, il faisait un soleil de plomb. Signe peinait parfois à avancer sur les durs rochers qui parsemaient les contours du lac, tant ils pouvaient lui brûler les coussinets. Elle avait grandi dans les marécages et n'était donc pas habituée à marcher sous une chaleur pareille, avec la chaleur qui semblait vouloir lui massacrer les pattes à chaque pas de travers. Plusieurs fois, la blanche était obligée de s'arrêter et de lécher ses coussinets endoloris, avec la seule pensée que bientôt, elle serait arrivée au territoire des chevaux.
Il n'y avait pas vraiment de raison pour laquelle elle voulait aller là-bas : seulement sa conscience qu'il lui avait dit que aujourd'hui, il fallait qu'elle y aille, alors elle y était allée. Peut-être pourrait elle trouver quelques souris dans la grange abandonnée, que les chats des autres Clans ne pensaient jamais à explorer. Puis Signe pourrait y dormir.
Sa conscience avait toujours raison.

La femelle s'arrêta plusieurs fois pour laper l'eau du lac, qui avait emporté tant des leurs. Aujourd'hui, Signe avait de la chance : aucun corps ne remontait à la surface et venait la déranger pendant qu'elle buvait. Le Clan des Étoiles savait qu'elle n'avait pas besoin de ça aujourd'hui.
Trottinant, Signe finit par arriver près des barrières défoncées. Elles commençaient également à être mangées par la végétation, et Signe dut se faufiler entre deux lierres tenaces pour pénétrer dans ce qu'il semblait être une rivière d'herbe. Sans les chevaux, force était de constater que la nature reprenait beaucoup plus vite ses droits que jamais auparavant.
Avec précaution, Signe avança dans les hautes herbes. Elle craignait toujours de se faire repérer par un membre d'un Clan ou d'un autre, et de devoir ou discuter avec quelqu'un, ou engager le combat. L'ancienne guerrière n'aimait ni l'un ni l'autre et faisait donc attention à où elle posait ses pattes. Déjà, l'herbe les apaisait après la longue marche qu'elles avaient subies.
À la droite de Signe, il y eu un bruit de froissement, comme si quelqu'un marchait avec elle. La solitaire s'immobilisa.
Elle était repérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candeur Mentholée

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/10/2017

MessageSujet: Re: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   Lun 16 Oct - 19:57


Pour la troisième fois, Candeur Mentholée dévisagea les horizons. Ses yeux brillaient de sa malice habituelle, cette même malice qui l'avait poussé ici. Ses yeux verts cherchaient, fouillaient, examinaient avec une précision déconcertante les environs. Mais rien. Rien autour de lui ne lui disait quelque chose, il ne reconnaissait ni le lieu, ni l'odeur.

Quel idiot ! songea-t'il, après avoir soupiré de façon peu bruyante, les moustaches frémissantes. Il ne fallait pas croire que c'était la première fois, il n'était pas rare que le guerrier gris se perde. À chaque fois qu'il rentrait, c'était souvent des jours plus tard. Le Clan avait fini par s'habituer à ces petites sorties, mais le meneur regardait plutôt ses escapades d'un oeil mauvais.

Ce n'était pas de sa faute, du moins c'est ce qu'il pensait. Ce n'était pas de sa faute si ce papillon aux merveilleuses couleurs passait par-là, ce n'était pas de sa faute si une araignée lui avait fait peur et qu'il s'était enfui en courant. Exactement, ce n'était jamais de sa faute si quelque chose l'empêchait de continuer son but principal. C'était celle de pas-de-chance.

Ce matin même, le mâle avait décidé de récupérer le plus gros lapin pour impressionner ses camarades. Il s'était levé de la bonne patte, avait sourit de joie en voyant le si beau temps dehors. Un rien le rendait joyeux, de toute façon. Et sous les yeux fatigués de ses camarades, le matou aux yeux verts était sortie du camps en bondissant.

Quelques instants plus tard, il se retrouvait dans un lieu inconnu. Allez savoir comment il s'était perdu, sûrement après avoir compté le nombre de cailloux sur son chemin.

Malheureusement le lieu était calme, même trop aux yeux de Candeur Mentholée. Plus loin d'immenses êtres à quatre pattes semblaient brouter de l'herbe, faisant grimacer le matou de dégout, qui était plus friand de lapins.

Mais il n'eut pas le temps de se poser plus de question. Parmi les herbes folles, une fourmis avançait. Le matou gris, tout bon joueur, se décida à la suivre, ne se préoccupant plus de s'être perdu.

Mais une masse l'arrêta. En relevant les yeux, il aperçut une féline face à lui. Il se recula tout de suite après, le regard désolé de lui avoir foncé dedans.

- Urrrgh, pardon ! Mais heuuu, j'ai perdu ma fourmis !


°°°

Menthe souffle en 183D3E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Signe

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2017
Localisation : Chais pas

Wesh, montre-nous qui t'es
Âge: 24 lunes, me semble
Relations:
Double(s) compte(s): Nop

MessageSujet: Re: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   Lun 16 Oct - 21:32

Signe dévisagea le félin qui venait de la percuter de haut en bas et en travers. Il semblait tellement enfantin, tellement perdu, que si elle avait été cruelle, elle en aurait ri. En fait, si elle avait été expressive tout court.
Mais non, la féline resta tout simplement blasée, tandis que le guerrier - Clan du Vent, d'après l'odeur - baragouinait quelque chose à propos d'une fourmi qu'il venait de perdre. Il était franchement bizarre, songea-t-elle. Mais il lui semblait l'avoir déjà vu, peut-être lors de sa dernière, toute dernière Assemblée. Un apprenti du Vent tout recroquevillé sur lui-même. Quel changement... étonnant, songea la chatte blanche en s'asseyant proprement par terre, enroulant sa queue autour de ses pattes, continuant de fixer le matou gris de ses yeux marrons.
Il semblait ne pas tenir en place, regardant autour de lui avec de grands yeux rieurs, et un sourire sur les babines tandis qu'un papillon lui passait au-dessus de la tête. Elle était presque sûre que son nom contenait quelque chose comme "Menthe", mais comment en être sûre ? Ça faisait depuis tellement longtemps qu'elle n'entendait plus rien des Clans, et cette Assemblée remontait à tellement longtemps... !
Alors Signe ouvrit la bouche. La referma. Puis la rouvrit et demanda d'une voix plate :
- Quel est ton nom ? Tu m'es familier.
Oui, pas terrible, mais la chatte n'avait jamais été à l'aise avec le dialogue, et il fallait apparemment un rien pour retenir l'attention du guerrier du Clan du Vent, et ce dernier se tournait déjà vers elle, les yeux pétillants. Il semblait rempli de joie de vivre malgré toutes ces catastrophes et, bizarrement, ceci fit presque sourire l'ex-guerrière.

°°°
C FAUX
Tigrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candeur Mentholée

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/10/2017

MessageSujet: Re: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   Lun 16 Oct - 22:55


Le chat gris tomba sur une masse blanche, qui s'avérait être une féline. Elle était banale, mais possédait un côté charmant, mais il n'aurait pas su mettre la griffe dessus. Ses yeux étaient dépourvus de toute émotion, laissant un douloureux frisson dans la colonne vertébrale du gris. Il avait l'impression qu'elle s'était enfermée dans une bulle de protection impénétrable, laissant sortir d'elle un cadavre. Oui, un corps sans émotion, Candeur Mentholée appelait ça un cadavre.

Elle en avait sûrement trop vue, de tout ces affreux événements du moment. Le féminin était capable de comprendre, lui même ayant perdu un frère et de nombreux camarades à cause de ça. Mais il ne voulait pas se laisser aller. Depuis très jeune, on l'insultait et le matou avait enfin réussi à combattre ceci. Ce n'était pas le moment de se laisser se détériorer. Si tout le monde faisait comme elle, qui serait encore là pour l'espoir ?

Il en fut presque peiné, envers cette féline qui lui disait vaguement quelque chose. Il était certain de l'avoir croisé, mais son odeur disait qu'elle n'était qu'une solitaire. Il se trompait sûrement. Mais un papillon passa au même moment, virant ses réflexions sérieuses pour l'instant. Fasciné par la nature, il convoitait du regard les reflets du papillon.

- Quel est ton nom ? Tu m'es familier.

Il sursauta, lâchant un léger cri de stupeur. Pendant quelques secondes, il en avait oublié la présence de la légèrement plus vieille. Il se tourna vers elle, un sourire innocent sur son museau gris, fouettant l'air de sa queue montrant ainsi son excitation. (Ce moment pervers, on aime :D... les idées mal placées ;-;)

- Moi c'est Candeur Mentholée et ma fourmis elle s'appelait Pomme de Pin. Même que toi aussi tu me dis un truc. T'es qui ?

Bon d'accord, il savait parler parfaitement. Enfin... Il prononçait les mots correctement... après le sens de ses phrases n'étaient pas forcément juste.

°°°

Menthe souffle en 183D3E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Signe

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2017
Localisation : Chais pas

Wesh, montre-nous qui t'es
Âge: 24 lunes, me semble
Relations:
Double(s) compte(s): Nop

MessageSujet: Re: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   Mer 25 Oct - 22:42

Signe observa le plus jeune, qui sursauta à sa voix. Il semblait l'avoir oublié l'espace d'un instant, tandis qu'il contemplait le papillon qui s'enfuyait parmi les broussailles. La chatte blanche en fut assez étonnée : elle n'imaginait pas qu'on pouvait perdre sa concentration aussi facilement. Elle avait l'impression... Oui, elle avait l'impression d'avoir en face d'elle un chaton dans un corps d'adulte, ou alors quelqu'un qui avait grandi trop tôt, trop vite. Dans tous les cas, quelqu'un qui n'aurait peut-être pas dû être guerrier, mais qui avait sans doute fini là par manque de choix.

- Moi c'est Candeur Mentholée et ma fourmi elle s'appelait Pomme de Pin. Même que toi aussi tu me dis un truc. T'es qui ?

Signe eut un infime mouvement de surprise. Ainsi donc, ce chat avait lui aussi quelques relents d'elle, même si très peu. Étonnant, pour un chat qui semblait avoir une mémoire à secondes. Impressionnant également, car très peu de chats d'un autre Clan ne l'avait remarqué à l'époque. Et lui-même n'avait dû l'apercevoir une seule fois, lors de cette ultime Assemblée, quelques jours avant qu'elle ne s'exile définitivement du Clan de l'Ombre pour ne plus jamais y retourner.
Nommer une fourmi, cependant, lui semblait un peu excessif... Candeur Mentholée - elle avait au moins eut raison sur un point de son prénom - semblait naviguer entre plusieurs caractères, si l'on pouvait dire, et ce fait intriguait Signe, même si elle n'en montrait rien. Ne plus se retrouver dans un Clan ne lui manquait absolument pas mais il lui semblait qu'elle loupait quelque chose en s'en éloignant autant.
Dorénavant, il faudrait qu'elle traîne plus près des territoires...
En attendant, la solitaire inclina légèrement la tête et miaula envers son interlocuteur :

- Enchantée de faire ta connaissance, alors. Mon nom est Signe, mais tu auras pu me rencontrer sous le nom de Nuage Rêveur, probablement.

°°°
C FAUX
Tigrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le gosse et la vieillarde // PV Lupus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gosse et la vieillarde // PV Lupus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wanted: quelqu'un pourra-t-il dompter ce sale gosse ? 8')
» Beau gosse recherche blonde aux gros seins
» [partenariat] Lupus' Phrophetie
» des liens pour un beau gosse peu connu
» Salut Beau Gosse! [pV Edge of Spear]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC Apocalypse :: Frontières et territoires libres :: Territoires libres :: Territoire des chevaux-
Sauter vers: